Bienvenue à Marie Jacquemin, stagiaire en relations institutionnelles

Bienvenue à Marie Jacquemin, stagiaire en relations institutionnelles

Marie Jacquemin, étudiante à Science-Po Paris, remplace Marceau Quantin au poste des relations institutionnelles et entreprises, c'est votre premier contact au sein de la Communauté.

Marie Jacquemin, étudiante à Science-Po Paris, remplace Marceau Quantin qui, lui, part en Province rejoindre un cabinet départemental.
Que vous soyez une entreprise, une collectivité locale ou une institution, Marie est votre premier contact avec la Communauté Portuaire de Gennevilliers. Elle reprend bien sûr les lourds dossiers en cours initiés par Marceau, et devra relever le défi de la fusion avec les communautés portuaires de Limay et Nanterre.

En terme d'expérience professionnelle, son point fort est qu'elle connait les autres ports de l'Axe Seine et maitrise les enjeux internationaux, voici d'ailleurs comment elle se présente d'elle-même :


« J'ai grandi en partie en Angleterre, ce qui fait que j'ai fait mes études dans des classes bilingues en France et que j'ai intégré Sciences Po Paris sur le campus du Havre en 2016 dans le cadre d'un double diplôme avec l'Université de Hong Kong (HKU). Depuis la rentrée, je suis en M1 Sécurité internationale à Sciences Po Paris, et je continue à faire une L3 de droit en parallèle avec Assas." »


Nous nous sommes dit qu'il serait bon de vous la présenter, alors nous l'avons soumise à un interrogatoire inquisiteur... voici un petit interview.

Que voulez-vous faire plus tard et pourquoi avoir choisi Science-Po ?
- Je n'ai pas encore finalisé mon projet professionnel. J'envisage encore plusieurs pistes, parmi lesquelles la défense ou le droit public sont les plus saillantes. J'avais choisi Sciences Po à l'époque car j'étais (et suis toujours) très intéressée par les relations internationales, en particulier avec la Chine. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai intégré le campus du Havre de Sciences Po Paris (qui est spécialisé sur l'Asie) et que j'ai effectué un double-diplôme avec l'Université de Hong Kong.

Vous menez d'autres études de front ?
- A part mon Master de Sécurité Internationale à Sciences Po, je finis ma 3e année de licence de droit à Assas. Ceci explique pourquoi j'hésite encore entre ces deux filières (défense et droit).

Quelles sont vos expériences professionnelles précédentes et que vous ont-elles apporté ?
- Ma dernière expérience professionnelle conventionnée était un stage de 3 mois au sein de la Direction des Affaires Européennes chez EDF. Je m'étais notamment penchée sur les Plans Energie-Climats des différents états membres, qui sont des documents présentant les différents objectifs énergétiques nationaux d'ici à 2030. J'ai ainsi eu l'occasion de me familiariser avec certains sujets techniques ainsi que le fonctionnement du lobbying à l'échelle européenne. Ce stage m'a beaucoup aidé à développer mon esprit de synthèse et mon autonomie mais m'a aussi aidé à affiner mon projet de carrière : j'ai acquis la certitude que je travaillerai dans le public plus tard.
J'ai également eu l'occasion d'enchaîner les jobs étudiants depuis que j'ai commencé mes études afin de les financer. Ainsi, j'ai été professeur (de cours particulier ou sur demande de Sciences Po), serveuse, fille au pair, promoteur… Ces différents jobs m'ont vraiment aidé à garder le sens de la réalité, dans un milieu où nous avons tous tendance à être très privilégié.

Comment avez-vous connu la CPG et qu'est-ce qui vous a attiré dans cette organisation qui n'est ni une entreprise ni une collectivité publique ?
- J'ai connu la CPG grâce à mon prédécesseur, Marceau Quantin. Travailler au sein de cette organisation m'a immédiatement intéressée car cela me permettait justement de ne pas être au sein d'une collectivité publique et donc de travailler avec plus de souplesse et d'autonomie, tout en étant quand même en contact avec les collectivités locales.

Quelle est votre mission au sein de la CPG et quels vont être vos dossiers prioritaires ?
- Ma mission au sein de la CPG est de poursuivre le développement de l'association en cherchant à nouer des partenariats avec les entreprises des ports de Limay et de Nanterre. Je tiens également à maintenir les liens établis avec les collectivités et associations locales ainsi que d'en établir d'autres avec les acteurs des villes voisines du port.

Avez-vous des passions, vos études vous laissent-elles le temps de pratiquer quelques hobbies ?
- Le sport est très important pour moi, et de ce fait je pratique le judo et la course a pied depuis des années. Jusque récemment, je pouvais pratiquer ces deux activités régulièrement, mais la fermeture des gymnases et le couvre-feu a largement réduit mes possibilités. En attendant, la course à pied reste la seule activité sportive que je peux pratiquer sans trop de restriction.

Souhaitons la bienvenue à Marie Jacquemin au sein de la Communauté Portuaire de Gennevilliers !

 
HAUT